Pages

vendredi 27 octobre 2017

Entre gueule et cœur...

 
Cette semaine, la Mare aux mots a eu la gentillesse de me proposer sa tribune coup de cœur et coup de gueule... J'en ai profité pour faire un point sur ce qui me chiffonne depuis ces quelques mois où je me suis découverte une passion (épisodique, n'exagérons pas) pour le droit. Un domaine fascinant, imbriqué dans les racines de l'Histoire, de la Morale, et du Fric, toutes ces grandes inventions humaines pour aboutir à quelques codex qui - justement - feront office de lois. Bref, ce mercredi, j'ai voulu rappeler ce qui se cache derrière la notion de "droits d'auteur". 

Sophie Mazet développe dans son "Manuel d'autodéfense intellectuelle", le concept proposé par Nick Webb de "mots hourra" : des mots qui provoquent l'assentiment général, des mots avec lesquels il est presque impossible d'être en désaccord, et qui servent à enfumer le discours. Elle propose l'exemple "la démocratie est le choix de la liberté" qui en contient trois, et qui ne veut pas dire grand chose. "Droits d'auteur", en contient deux. L'intégralité de l'article est disponible sur le site de la Mare aux mots. Vous me direz :-)

vendredi 13 octobre 2017

En retard...





Je découvre cette chronique de 2015.
Mais ça fait hyper-plaisir pareil :-D 

Merci Mélanie !

jeudi 12 octobre 2017

À Dijon ce week-end *^__^*



Hello Dijonnais et Dijonnaises, je serai de passage ce week-end au Festival Dijon//Saiten avec Sanoe pour présenter -entre autres- nos livres chez Nobi nobi ! Au programme : moult auteurs et youtubeurs : Aerinn, Miky Makasu, Davy Mourrier, Les Revues du Monde, Farod, Elliott, Tartinex, Sora... Et pour Bibi : dédicaces  et conférence le samedi entre 13h et 14h. 

À là-bas !

jeudi 5 octobre 2017

Inco co hourra !


J'ai reçu cette semaine deux colis en lien avec le prix des Incos... Le premier, selon leur très chouette tradition, contenait l'intégralité de la sélection, mes "concurrents" en somme, qui se trouvent surtout être cette année une belle brochette de copines : Sandrine Beau, Gwenaëlle Dumont, Régine Joséphine, Anne-Gaëlle Balpe, Jo Hoelstandt... Autant vous dire que Nina est très très bien entourée et que je me réjouis de découvrir les quelques livres que je ne connais pas encore :-) Merci pour ce joli cadeau !


Le deuxième colis venait de mon éditrice chez Gallimard qui m'envoie trois exemplaires auteurs de l'édition "Club des Incorruptibles" et me signale que le tirage définitif est à... 8900 exemplaires ! Le chiffre est énorme, mais si on le multiplie par le nombre d'enfants d'une classe, ça fiche carrément le vertige. Et si on se dit que tous ces enfants entendront cette année parler de Nina Simone et de Martin Luther King via ce bouquin, on a un peu l'impression de faire un boulot qui sert à quelque chose.

Et ça fait un de ces biens...






mercredi 27 septembre 2017

Tandems d'automne ?


Juste à temps pour tomber in love d'une image, lui tricoter une histoire et rencontrer son binôme à la grand messe de Montreuil, ou inversement, en tout c'est chez Élice que ça se passe et il y a comme chaque fois, de très belles choses ! Alors hop, je me fends d'un petit top 3 absolument personnel et complètement irrationnel, juste comme ça...

By Mathilde Joly que j'aime d'amour et d'eau de mer fraîche...

Parce que le noir et blanc va très très bien à Olivier Daumas !

Rarement vu jeu de mot si élégant !  Par Romain Lubière

Une jolie Witch par Virginie Moru qui est aussi une copine de Derby :)

Et oui ça fait 4, mais je fais ce que je veux, je suis chez moi. Plutôt que de râler, filez voir les autres très belles propositions, sans oublier de prendre le temps de lire les textes. Je vous bizoute les amis, et vous souhaite un automne riche de beaux projets. À pluch'


lundi 11 septembre 2017

Une Foire de rentrée ?




Oyez Vous ! 

Une nouvelle Foire aux Tandems s'ouvre aujourd'hui chez Élice 

avec les tendances Automne 2017 de vos fonds de casier ^_^

et plein plein plein de binômes à trouver !

Vous avez jusqu'au 24 septembre pour lui envoyer votre projet.

On vous rappelle que c'est ouvert à TOUS : pros, aspirants, dilettantes...

TOUT le monde, vraiment. 

Merci Élice !



mercredi 16 août 2017

Comme un air de rentrée ^_^


 
Avec ses livres qui sentent bon le neuf et ses promesses d'amitiés à l'horizon ! C'est un 6e opus spécial qui vient clore la série des Au Secours, un opus dédicace pour ma Mini-Puce et ses Mini-Potes qui deviennent petit à petit, des grands...


Ce tome se présente comme un manuel de survie pour le collège, avec ses profs, sa cantine, et ses dizaines de potentiels amis !




Ce dernier tome est aussi l'occasion d'un coup d'oeil dans le rétro, avec cette série qui a débuté de manière super violente mais qui m'a permis de faire la paix avec moi-même sur pas mal de points, et c'est amusant de voir comment ma petite présentation m'a rattrapée !! à noter cependant : je me suis depuis coupé les cheveux et j'ai appris à me limer les ongles - nécessaire pour le violoncelle. Moi aussi je grandis :-P


Bref, c'est un chouïa triste que j'abandonne aujourd'hui les familles Tessier, Beaujouan et Mécheri à leur vie de papier, mais en avant les nouveaux projets :-) La bise les amis et bonne fin de vacances aux petits et grands, ainsi qu'aux grands petits et aux petits grands !

vendredi 4 août 2017

Josette et Carapace


Lors des rencontres en classe, et sur les conseils de Gianni Rodari, je m'arrange pour laisser TOUJOURS une petite graine d'histoire : une trame, que les enseignants pourront s'approprier et faire grandir, si (et seulement si) ils en ont envie. Ce n'est jamais une obligation, je sais que les années sont bien chargées, et le projet n'a d'intérêt que s'il intéresse vraiment le prof. Bref, je sème. Et parfois j'ai des retours. Je voulais juste vous en présenter deux aujourd'hui : Josette l'aventurière, parce qu'elle est trop belle *__* et Super Carapace que je trouve d'une efficacité redoutable : la typo en fait d'emblée un livre à lire quand les espaces laissés à l'illustration permettent à chaque enfant de s'approprier personnellement un travail à l'origine collectif. So, bravo les instits et merci et vivement la prochaine rentrée pour découvrir vos 1001 nouvelles idées !

 Voici donc le livre écrit et illustré par les petits jardiniers de Mme Olesky 
en CM à Hermanville-sur-Mer





Et la proposition de Mme Valcarcel, 
maîtresse des Grands de Biéville-Beuville :





Et en bonus : Josette et Clochette ♥



mercredi 2 août 2017

De l'antitwilightisme...

 
Oyez oyez, le nouveau Strenae est né ! La publication de cette revue est chaque fois une belle nouvelle pour la littérature jeunesse : on en parle avec pertinence et intelligence, et ça fait du bien à la cervelle. 


J'ai l'honneur cette fois d'y participer, et sur un sujet complètement nouveau pour moi, bien loin de mes chouchous habituels, j'y renoue avec deux passions anciennes : les vampires et la sociologie... Je n'avais aucune légitimité sur le sujet, juste très envie de me poser cette question : Twilight, pourquoi tant de haine ? Épaulée par Morgane Vasta ( merci m'dame ♥ ) j'allais donc causer des amours de Bella sous l’œil de Richelieu, et ce fut un beau moment. Aujourd'hui, relu par Isabelle Casta (wahou quoi), l'article paraît, et cela remplit mon petit cœur de joie ^_^ Bref, si vous avez envie de le lire  et d'en causer ensuite, ça me ferait fort plaisir. 

Tournée de bises et coups de canines !

vendredi 7 juillet 2017

Le wonderjeu de l'été !


Hello les amis, je suis en plein bouclage de valises : direction la Chine ! Pas sûre de pouvoir donner des nouvelles, pas même pour vous faire bisquer avec des photos de mes ampoules ou de brochettes poussins-chiens : les réseaux sociaux sont interdits là-bas. Je vous raconterai à notre retour, début août. Mais je vous laisse avec un jeu... Oui oui oui. J'ai commencé une collection, et j'aimerais que vous retrouviez : 

DE QUOI ? 

Un indice qui n'en est pas un, ça un rapport directement direct avec un nouveau projet d'édition, dont je vous parlerai bientôt, avec un très chouette éditeur et une super illustratrice (mais je ne sais pas si j'ai le droit de vous dire). Alors, mieux que les mots croisés, le sudoku, ou les apéricubes, pour occuper ses soirées d'été, trouvez-moi le rapport entre ces images. J'en mets 3, j'en ajoute d'autres dès que j'en trouve, et le premier qui découvre le lien gagnera le livre mystère quand il sortira. Wouala :-D




Tournée de bisous, un ciao et à tout '

mardi 4 juillet 2017

Pagaille à Buckingham !


C'est la big panique chez nos english voisins !



Même que ça semble contagieux :

Le président russe prépare ses obus...
  

... et les Frenchies font la grève.


C'est dire si l'heure est grave !

Pour savoir ce qu'il se passe, rendez-vous dans pas trop trop longtemps en librairie... et en attendant une breaking niouze bien plus Wahou que tout ce qui se passe à Buckingham Palace et que vous aurez peut-être déjà comprise : je vais refaire un bouquin avec la truculente Gwenaëlle Doumont !!! Ce sera chez Frimousse et ce sera beau beau beau :-D

À tout bientôt !

Truculent : du latin truculentus, "farouche", qui est haut en couleur, plein de pittoresque et de vigueur... J'aime ^_^

vendredi 30 juin 2017

Ô joie, Ô bel espoir, Ô jeunesse mon amie !




Dans les nouveautés annoncées par la prochaine rentrée, l'une me met particulièrement en joie, genre pluie d'étoiles et nage dans un nuage : j'aurai l'an prochain des heures de vacations en littérature du XXe pour les L1 à l'Université de Caen !

Ce que l'on peut analyser de la sorte :

- je retrouve des élèves ! et quels élèves !!! des L1, des bébés ^_^ qui feront leurs premiers pas dans le monde de la littérature, un monde qu'ils ont choisi - pour eux et non pour satisfaire papa : ceux-là sont en prépa :-P

- l'Université de Caen !! c'est la mienne, la mienne à moi, celle où Sasha a percé sa première dent pendant le décachetage de latin, celle où j'ai soutenu la feu Maîtrise enceinte de Zélie jusqu'au menton (jusqu'au front même : 8 mois)

- l'Université de Caen (bis) !!! ce qui signifie à la fois que mes anciens profs vont devenir mes nouveaux collègues (baboum le coeur) et que je peux m'y rendre en vélo (youhou les jambes)

- Littérature du XXe !! et même plus précisément : évolution du roman, avec du Proust, du Céline, du Vian, du Sarraute, puis une longue partie sur le policier avec du Fred Vargas à la clef (miam).

Bref, youhoupihyaya ! C'est un tout petit contrat, hyper précaire, mais comptez sur moi pour en savourer chaque miette :-)

Je vous raconterai...

jeudi 29 juin 2017

Colloque en ligne !




C'est un très beau colloque auquel je devais participer, avec des tas de gens qui squattent les pieds de page de ma thèse, et je m'en faisais une joie... et puis finalement non : j'avais dû renoncer au dernier moment pour une bête histoire de vie.  Mais comme dans les meilleurs contes, un coup de baguette magique vient arranger les choses : mon article sera lu par Gilles Béhotéguy et le voici en ligne ! Le résultat est topissime, un grand merci :-) La communication s'intitule "Peau d'Âne, le dictat en trois robes", elle cause chiffons et féminisme, de Versailles à aujourd'hui, avec des morceaux de Perrault, d'Angot et de Cusset... Vous pouvez la voir ici !

lundi 26 juin 2017

RDV mercredi 17h !


Ce mercredi je serai dans ma librairie à moi, celle où j'ai laissé la plus grosse partie de ma bourse d'étudiante, celle où je retourne toujours avec un petit frisson de nostalgie... Cette fois, j'y parlerai : de mon parcours, un peu, mais aussi et surtout de littérature jeunesse, de cet étrange monstre à deux têtes qu'est son lecteur et des multiples facettes des livres qu'on lui adresse. J'espère y discuter aussi, avec des échanges et tout et tout... Alors VENEZ, que ce soit un chouette moment ! À tout vite et tournée de bises :-)

mardi 16 mai 2017

RDV à l'ENS ?

Ce vendredi (le 19 mai) je serai à l'ENS (45 rue d'Ulm) pour causer du chat rebooté (parce que les bottes, c'est démodé, dixit les Cats que je poste pour l'occaz - et je vous mets au défi de ne pas vous tortiller sur vos coussinets...) SO, si le cœur vous en dit, venez vous perdre avec nous sur "Les chemins de traverse de la Fiction" l'espace d'une heure ou de deux jours :-) Le programme, intervenants, horaires, café, toussa toussa, est sur la page FB de l’événement

À tout vite !

lundi 15 mai 2017

Germination


Anonyme, 18e s.

A quoi pense la graine
Dans le creux de la terre ?

Peut-être qu’elle hésite
Entre racine et tige,
Prise dans le double appel
Du centre et du soleil ?

Sait-elle si elle prépare
Une herbe ou bien un arbre,
Une rose délicate,
Une fleur de baobab ?

Est-elle curieuse enfin,
Du chemin
Qu’elle empruntera demain ?

Qui la cueillera,
Enfant, amant, poète ?

Qui l’accueillera,
Verre, vase, dictionnaire ?

Ou peut-être après tout
Qu’elle restera là,
Oubliée de tous,
Sauf du temps qui passe…

Alors son cœur séché
Ensemencera
Les rêves de la prochaine année.

***

Doux lundi :-)

jeudi 11 mai 2017

Il, Elle, Lui... sont en librairie !


C'est un projet un petit peu à part, porté avec mes complices de toujours (enfin, de 8 ans, mais 1. c'est beaucoup, et 2. le huit est un infini un peu retourné), bref avec Olivier et Raphaële, qui se sont associés un troisième larron à la typo, Sylvain. Ensemble ils forment le merveilleux atelier 3oeil qui devient pour l'occasion une maison d'édition. Tout y est archi-soigné, de la couverture sérigraphiée à la typographie, en passant par les mentions légales ! Un petit bijou pour 12 euros tout doux. Ils sont fous ! Le contenu est presque accessoire du coup, mais je peux vous dire que ça parle de couple et de chamboule-tout. Pour tout tout savoir, c'est ci-dessous :


Longue vie à Il, Elle, Lui, et à Eux, ceux des 3oeil :-D

dimanche 7 mai 2017

Un nuage sur la mare ♥



Eh bien, je crois que je vais m'y installer dans la Mare aux Mots :-) De nouveau un très joli papier, dans le cadre cette fois d'une chronique sur quand "Ça va bof !" Nuage y est bien entouré, de collègues de talent, qui ont la tristesse tendre tendre : Ghislaine Herbéra, Anne Herbauts, Malika Doray, Stéphanie Richard, Gwenaëlle Doumont... De quoi plier son chagrin et croiser fort les doigts pour que demain, le jour se lève serein. Et d'ailleurs, c'est une autre chanson de Barbara qui me vient aujourd'hui à l'esprit, une chanson qui pourrait je crois faire office d'hymne aux auteurs jeunesse. Que mes collègues me contredisent si je me trompe. Une bise au monde.
♪ Vivant Poème ♪
Va. Ce monde, je te le donne.
Va. Jamais n'abandonne.
C'est vrai qu'il n'est pas à l'image
De rêves d'un enfant de ton âge,
Je sais.
Le monde a des accents.
Souvent, il nous montre les dents
Mais je l'aime comme je t'aime.
Je voudrais tant.
Tu en es le vivant poème.
Pars. Le monde est un espoir.
L'espoir, jamais ne l'abandonne.
Oui, le monde est notre histoire
De matins clairs et de nuits noires,
Je sais.
Je sais que le monde a des armes.
Le monde parfois nous désarme
Mais il t'aimera comme tu l'aimes.
Il t'aimera.
La vie est un poème
Que tu vas écrire toi-même.
Pars. Ce monde, va le voir.
Jamais ne perds l'espoir.
Va. Dans ce monde, va te voir.
Traverse les miroirs.
Je sais,
Je sais que tout le monde a des dents.
Comme nous, le monde se défend
Mais il t'aimera comme tu l'aimes.
La vie est un long je t'aime,
Un long je t'aime.
Pars. Ce monde, va le voir.
Traverse les miroirs
Et jamais n'abandonne.
Va, va.
Va, traverse les miroirs
Où se reflète ton regard.
Tu es un vivant poème.
La vie est un long je t'aime
Dont tu es le vivant poème,
Le vivant poème,
Le vivant poème,
Mon vivant poème.


samedi 29 avril 2017

Y a pas à dire...


... se faire traiter de chef d’œuvre, ça illumine un samedi !! 
L'article est à lire ici.
Merci mille à Gabriel de la Mare aux Mots ♥


mercredi 26 avril 2017


1, 2, 3 Banquise traverse l'Atlantique et se retrouve winner d'un prix de mathématiques !

C'est ici, et life is crazy ^__^


mardi 21 mars 2017

La Foire aux Tandems est ouverte :-)


Pffffiou, je suis crevée mais H-E-U-R-E-U-S-E : vous avez été super nombreux à participer, plein de gens que je ne connaissais pas, et des découvertes absolument superbes !! Merci à tou.te.s !! Je vous laisse fouiller, rêver, gribouiller, essayer, corriger, envoyer... comme des grands. Je file pour 2 jours de formation. Un seul mot d'ordre : soyez doux les uns avec les autres ! Je me rappelle comme c'est violent d'exposer pour la première fois son travail. C'est un peu comme se mettre toute nue devant des inconnus. Alors répondez ! Il peut y avoir coup de coeur ou pas, ça ne se commande pas, mais respectez celui qui a apprécié votre travail au point de vous contacter. Mille bises à tous et qu'une pluie de beaux livres naisse de cette nouvelle Foire aux Tandems.

PS : pardon d'avance pour les coquilles, j'ai les yeux qui vacillent...

PPS : j'appelle tout le monde par son prénom, n'y voyez pas goujaterie de ma part svp, c'est simplement pour mettre chacun sur le même niveau. Les curieux iront rechercher les noms de famille.

PPPS : mes yeux vacillaient tellement, que j'ai oublié quelques constributions ! + les envois du lundi alors que j'étais déjà à Paris et sans ordi... Moult pardons à eux, et petits veinards aux autres : on vous offre du rab' :-D

Emilia propose deux illustrations à vos plumes agiles... Un collage avec cachets en lino qui cherche un ami oiseau, pour s'envoler léger, léger, admirer le paysage, discuter au sommet d'un arbre, traverser un nuage... Et un jardin en acrylique, pastel, encre, empreintes de feuillages, pour vos envies de nature. Retrouvez d'autres images sur son blog et son email ici.



Estelle nous offre ce début d'histoire, avec, justement une histoire de feuille ;-) Son email est ici.

Le voyage de petite feuille.

Le vent t'emporte petite feuille. Regarde tu survoles les champs. Vois-tu le cerf courir vers la forêt ?
Te voilà au-dessus des arbres. Descends  un peu, et écoute le loup hurler.
Continue de voler petite feuille. Entends-tu le ruissellement de l'eau ?
Ne te rapproche pas trop près du ruisseau, tu risques de te mouiller.
Attention, petite feuille, tu descends trop vite !
......

Autre illus, autre genre, Myriam vous propose cette petite couturière et son bel univers. Contactez-la par email ou sur son FB.



Attention, série d'animation ! Adriana et Florence, co-scénaristes, lancent un appel. Contactez-les sur leurs mails ici ou .
Un caméléon facétieux aide Pierre, 10 ans, à entrer dans le monde des grands. Cherchons un dessinateur/trice pour créer l'univers graphique de notre projet de série d'animation en cours d'écriture. Si vous êtes intéressés, envoyez-nous un lien pour que l'on puisse connaître votre travail, nous y répondrons.

Flavia souhaiterait illustrer des petits romans première lecture avec rien moins que Boucles d'or comme enquêtrice de choc ! Filez voir ses 1001 merveilles sur son portfolio, et plus spécialement ses illus pour la jeunesse. Pour la contacter c'est là.


Sylvie vous propose ce morceau d'histoire avec un doudou fugueur pour héros principal... Si vous voulez la suite, c'est ici.
(...) Patouf soupire et répond tristement.
« Je suis parti. La petite fille à qui j'appartiens est de plus en plus horrible.
- Mais que vas-tu faire? Ici c'est une vraie forêt, avec de vrais animaux, de la vraie pluie. Ce n'est pas fait pour toi.
- Je sais. J'ai même un peu peur mais je ne veux pas retourner chez Mélina, je veux vivre ailleurs. »
PtiVert réfléchit puis dit :
« Je connais un endroit qui s'appelle le rendez-vous des doudous perdus. C'est un lieu dans la forêt pour les doudous perdus qui veulent retourner chez eux ou trouver un autre foyer. Suis-moi, mais fais attention le chemin n'est pas facile. » (...)

Ella nous envoie cette princesse expiègle en quête d'aventure... Retrouvez sa maman sur son blog, sur son FB ou par email.



Emma jongle avec les mots et vous invite pour un tour de piste :-) Sa loge est ici.
IMAGINUS CIRCUS

Sous le chapiteau de l’Imaginus, il y a plein de couleurs qui se mélangent sur la toile et qui dessinent des paysages.
On raconte que la nuit, quand tout le monde est parti, les paysages s’animent.
Les fleurs se ferment pour dormir, les arbres étirent leurs branches, la lune brille et éclaire la piste.
Les artistes de l’Imaginus viennent des quatre coins du monde.
Il y a même un jongleur qui vient, dit-on, d’un pays qu’on ne connaît pas, dont personne n’a jamais entendu parler.
Il paraît que c’est avec des étoiles qu’il a appris à jongler, car un soir, trois d’entre elles sont tombées à ses pieds alors qu’il descendait une colline.
Quand il a enfin su jongler parfaitement, les étoiles ont regagné le ciel et depuis, il semble qu’elles scintillent plus que les autres.

Isabelle participe avec cette image que je soupçonne être au stylo bille (un truc de dingue - ce ne serait pas son premier coup !!). Retrouvez-la sur son book ou par email.



Chloé est une jeune illustratrice en recherche des projets sérieux. Elle vous propose ce hibou, n'hésitez pas à aller fouiner sur son site et à la contacter par email.


Céline cherche un illustrateur pour un album à partir de 4-5 ans sur la séparation du doudou à l'entrée à l'école, il s'intitule provisoirement "Autobiographie d'un doudou". Pour en lire plus, contactez-la par email ou sur son blog. Extrait (c'est le début) :

Moi, c’est « Doudou ». Oui, « Doudou », c’est mon nom. Je sais, c’est pas très original... J’aurais pu m’appeler Lapinou, ou bien Monsieur Lapin, ou même Aristide Briant. Mais non, je m’appelle Doudou. Au moins, tu me diras, c’est facile à retenir !
Toi, t’es mon boss. Tu t’appelles Augustin. T’as des taches de rousseur sur les joues, des bleus sur les genoux et des boucles de cheveux qui tourbillonnent.
J’ai commencé mon job de doudou quand t’avais 2 heures et qu’on m’a collé contre ton petit nez dans le berceau transparent de la maternité. Je m’en souviens comme si c’était hier. Tu t’en fichais de moi. Tout ce qui t’intéressait, c’était boire du lait et dormir.
À la boutique des doudous, Nounours, un ours brun avec une sacrée expérience de la vie, m’avait prévenu :
˗ Tu verras, mon pote, la vie de doudou, ce n’est pas facile-facile… Les câlins pleins de bave, les dangereux plongeons dans la machine à laver et surtout les grattages d’oreille à longueur de journée, ça n’a rien d’une partie de plaisir ! 

Changement d'univers, de galaxie peut-être même, Miguel vous emmène dans l'espace avec ces trois images... À vous de choisir, ou pas ! Son travail est visible sur son site, sur son FB et le contact par email.





Coooooomplètement différent, encore, Susan vous soumet ce petit lapin et nous dit : "Je ne sais pas trop ce que je cherche, j'ai déjà illustré quelques histoires, surtout pour enfants mais pour le moment rien n'a été publié. Je crois que cherche surtout une aventure créative, quelque soit le style de récit ^^. Sinon j'aime bien les pommes..." Contactez-la par email ou par FB.



Anthony a imaginé un drôle de Zoo ! Je vous laisse en juger... et le contacter par email pour  l'illustrer :-)
LE ZOO EMBALLAGE

Un panda star de la WWF raconte que lui finalement, il en a rien à cirer de représenter son site.
Par contre ,il fait l'éloge d'autres animaux qui ont inventé, l'éco emballage et le recyclage avant  les hommes.
-     J'm’appelle Lon, panda Lon ; je représente les animaux.
-     J'suis jamais tranquille, toujours là pour une une photo.
-     Quand j'veux faire pipi, la photo !
-     Quand j'veux faire popo, la popo ............. euh la photo.
-     Quand j'me douche ...........la photo !
-     Quand je bouffe du bambou, la photo.
-   Alors, ras le bol, de faire la star, j'ai décidé de vous montrer mes potes du zoo emballage, c'est bien plus intéressant et passionnant....

Nicolas cherche des auteurs et participe avec ce cornet 1000 parfums ! Retrouvez-le sur son book ou par email.



Gwénola propose d'abord un texte humoristique pour les petits. L'enfant raconte que son père est un trouillard. Il l'accompagne dans les rituels du coucher, pour finalement se rassurer. Le deuxième texte est un projet de livre à rabats. Son blog est là et son mail ici.

Papa a peur de tout

Papa a PEUR des araignées.
et des serpents à sonnettes.
Il ne supporte pas les cachalots
encore moins les requins marteau.
(...)
Papa a LA TROUILLE de monter dans les ascenseurs
il a LE TRAC quand il va chez le coiffeur
et le dentiste n’en parlons pas !
(...)
Quand papa vient me dire bonsoir
j’allume la veilleuse dans ma chambre
pour qu’il n’ait pas peur dans le noir.
On regarde ensemble sous le lit,
pour qu’il n’ait pas à s’inquiéter :
aucun monstre n’y est caché. 

Souris!

Le papa répare quelque chose dans son atelier. Mario pointe l’armoire d’où provient un bruit
BOUM BOUM BOUM BOUM
C’est elle ! (s’écrie le petit garçon)
Enfin Mario ! C’est une souris, pas un Buffalo!
La page s’ouvre, le Buffalo sort de l’armoire, les bars chargés d’outils
(...)
Le papi lit son journal dans le salon, Mario pointe l’horloge d’où provient un bruit
COUIC COUIC COUIC COUIC
C’est elle ! (s’écrie le petit garçon)
Mon garçon, c’est une souris, pas un cochon !
La page s’ouvre, deux cochons sortent de l’armoire sur la pointe des pieds
(...)

Clémence vous envoie ces deux images célibataires et vous propose un petit tour sur son blog pour en voir davantage... Son email est là.




Aurélie écrit, écrit, écrit des spectacles pour les petits. Aujourd'hui, elle s'essaye au livre... Voici trois extraits de textes. Envoyez-lui un petit email si l'un d'eux vous intéresse !

QUI VA CHEZ BABA YAGA…
Dans un pays lointain, il y avait un royaume. Dans ce royaume, il y avait un château. Dans ce château, il y avait une tour. Sur cette tour, il y avait une fenêtre. Derrière cette fenêtre, vivait une princesse : Miette.
Elle était princesse et intrépide, princesse et espiègle, princesse et insupportable. Tous les jours, à la moindre contrariété, elle boudait, trépignait, râlait et piquait des colères à en décrocher les étoiles. Elle aboyait sur tous ceux qui osaient la contredire. C’était une peste !
Au château, elle exaspérait tout le monde. Tout le monde sauf le roi et la reine, ses parents. Ils l’aimaient  bien sûr, malgré ses vilaines manières, même s'ils étaient occupés par les innombrables affaires du royaume et n’avaient que peu de temps à consacrer à Miette.

 GRI-GRI OU LA FABULEUSE HISTOIRE D'UN ESCARGOT TOUT GRIS
A un petit doigt de la fôret, il y a un jardin.
Dans ce jardin, il y a une maison.
Dans cette maison, il y a deux yeux tout ronds comme des potimarrons, un gros bidon melon et un chapeau en tire-bouchon.
M. Noël, c’est son nom.
M. Noël a bien du boulot. Il ne fait rien à moitié. Il fait pousser des cadeaux dans son jardin.
Creuser,
planter,
ratisser,
arroser…
De la terre sortent toute l’année : des poupées, des accordéons, des ballons, des doudous et quelquefois rien du tout.
Ca dépend. C’est une question de temps et M. Noël  attend.
M. Noël élève des escargots pour tirer son traineau plein de cadeaux.

UN POINT
A la fin d'une phrase improvisée, petit point était né.
Il était le dernier né, le dernier de sa lignée, le dernier d'une tripotée de frères et sœurs point de suspension...
Dans sa famille, tous les points étaient destinés à rester des points. Point à la ligne.
Droits comme des i. Immobiles au bout des lignes.
Petit point, lui, avait la bougeotte. Impossible de garder la pause plus de quelques secondes.
Il sautillait de mot en mot, chatouillait le dos des o, changeait de place et de phrase.

Valérie nous envoie son "Gaspard, le chat bleu et la lettre"... Gaspard  peut aussi s'appeler  Tartampion et la lettre peut ne pas exister, mais le chat bleu, lui, sera bleu ! Elle cherche quelque chose de sympa, léger, et qui finit bien, forcément...Retrouvez-la sur son blog ou sur son book.



Samia nous envoie ces deux images, princesse et pirate, choisis ton camp camarade :-) Vous pouvez la retrouver sur son site ou sur FB ou encore par email.




Pierre nous envoie cette image de neige en quête d'auteur, ainsi que l'adresse de son blog et de son book... écrivez-lui !



Kyoko nous écrit du Japon... Elle lit le français mais ne l'écrit pas très bien, alors un peu de patience, ou dévoilez vos dons en anglais :-) Son book est ici (gare aux pupilles, c'est sublime).



Sabine nous envoie une histoire pleine de promesses et une belle occasion d'enfourcher son tandem ! Sabine imagine des illustrations qui contrebalanceraient le côté léger, apportant une touche de modernité ou tout au moins qui n'accentueraient pas le côté "romantique"... Elle aime l'idée que son texte se frotte à des illustrations plus rugueuses... Mais elle est aussi ouverte à vos propositions. Envoyez-les-lui par email.
 Le vélo (extrait)

Il est passé une première fois devant sa fenêtre, filant droit sur le chemin. Sur son vélo, son accordéon sur le dos.
Elle n’en avait jamais vus d’aussi beaux. De vélo, d’accordéon, et de garçon.
Elle n’avait jamais essayé. Ni le vélo, ni l’accordéon, ni les garçons.

La deuxième fois qu’il est passé devant sa fenêtre, avec son vélo et son accordéon, il a cueilli son regard. Et son sourire, comme une fleur.

La troisième fois, elle a planté son sourire en fleur et elle l’a attendu.
Lorsqu’il est passé devant sa fenêtre, qu’il l’a regardée, elle a bien compris que cette fois-ci, il avait cueilli son cœur aussi.
Ce jour-là, elle a su. Rien ne serait jamais plus comme avant.

Alors elle a décidé qu’elle allait essayer. Le vélo, l’accordéon et les garçons.

Leïla et moi avons été binômes de Tandem, et de ce jeu est née Mélina, publiée par P'tit Bérets, un livre qui m'est particulièrement cher... J'espère que cette jolie demoiselle aura le même destin ! Juste, Leïla précise qu'ayant elle-même un crayon qui a besoin de temps, elle ne veut pas pas presser vos plumes et choisira le texte fin Avril. Trompez l'impatience en flânant sur son blog... Son email est ici.


Julien a de l'or dans la plume, et nous envoie cet extrait pour preuve. Pour lire la suite et/ou lui envoyer vos propositions, contactez-le par email.
 Mine de rien (extrait)

Otis posa la boite de haricots directement sur le feu de camp. Il avait vendu sa dernière casserole le matin même pour pouvoir se nourrir, lui et son cheval. Il fallait reprendre des forces car la route avait été longue pour arriver jusqu’à Golden Creek.
Bercé par les clapotis des haricots en ébullition il laissait vagabonder son regard sur un vieux morceau de papier froissé, frappé d’un tampon officiel de la Banque Victoria.
Grâce à cette concession il était l’heureux propriétaire d’une mine qu’il espérait remplie d’or.
C’était une chance d’avoir rencontré ce banquier, si riche et si généreux qu’il bradait ses anciennes mines, aux chercheurs d’or débutants; et pour une bouchée de pain en plus. Enfin, une bouchée de pain, du point de vu du banquier, car pour Otis cela représentait tout ce qu’il possédait.
Mais Otis était un optimiste et la vie le lui rendait bien. Il ne se demandait jamais si son verre était à moitié vide ou à moitié plein. Il se disait simplement qu’il avait un verre et qu’il pouvait le remplir de tout ce qu’il voulait. Et pourquoi pas d’or?

Suzy participe avec une image déjà publiée : Le Dragon du Nouvel An, écrit par Marie-Hélène Lafond et publié chez Circonflexe... Peut-être qu'elle vous inspirera une nouvelle histoire ? Si tel est le cas, c'est par là !


Gaëtan souhaiterait proposer deux projets, le premier est une adaptation d'une légende nordique, et l'autre s'intitule "La Rivière". Pour en savoir plus, contactez-le.

Au bord d'une rivière, trois animaux se retrouvent embêtés, pour des raisons bien différentes. Comble de la situation, ils ne se supportent pas les uns les autres. N'y a-t-il pas moyen pour eux de mettre leur rancœur de côté afin que tout le monde s'en sorte ?
Un petit conte tout simple, à la façon des traditionnels.

Lucie se lance dans le grand monde de l'illustration et est ouverte à toutes les découvertes ! Suivez-la sur son site et/ou envoyez-lui vos textes sur son adresse email.


Roxane vous propose une histoire de petit épouvantail qui attend son illustrateur ! Ne le faites pas trop patienter... Le blog est ici et l'email là.

Broussaille

Je m'appelle Broussaille.
Je suis un épouvantail.
Et je règne en maître sur le champ de blé du fermier.
Chaque jour, je suis là, fidèle au poste.
Petit soldat vaillant.
Toujours présent.
Je veille au grain.
Voleurs et chapardeurs n'ont qu'à bien se tenir.
J'ai l'oeil !
Je ne me rappelle plus depuis combien de temps je suis là.
Depuis toujours, je crois.
Avec les années, j'ai arrêté de compter...

Marie n'a pas de projet précis, mais elle souhaitait vous présenter son univers quand même... Retrouvez-la sur sa page FB ou sur son site, et n'hésitez pas à lui envoyer vos propositions :-)



Véronique n'a pas non plus de projet spécifique, mais elle met sa plume à votre service. Elle aimerait notamment faire de la BD jeunesse autour des contes. Vous pouvez voir ses ouvrages et autres activités sur son site, suivre son actualité sur FB ou la contacter simplement par email. Voilà :-)

Puki se présente comme une illustratrice au niveau amateur qui recherche des collaborations plus professionnelles. Elle est ouverte à toute proposition même si son univers est plus axé sur les contes pour enfants ou des univers oniriques. Retrouvez-la sur son site.


Lola est amoureuse de son travail, elle a à coeur que chacune de ses créations provoque de l’émotion, soit source de plaisir, ouverture sur un espace onirique ou encore questionne, surprenne. Elle n'a pas d'idées préconçues quand à ce qu'elle recherche, elle est curieuse et aime varier les projets ! Voici donc : ses trois petits chats, son site, son FB, et son contact !



Meï fait plein de choses, et notamment de super crocos... Si celui-ci vous titille, contactez-la par email, et/ou allez faire un tour sur son site ou sur sa page FB pro.



Attention, annonce spéciale ! Marie-Agathe, éditrice aux éditions Le Pommier recherche des textes. Si le sujet vous inspire, envoyez-lui vos propositions ici.
Je suis toujours en quête d'auteurs jeunesse pour des romans pour les 9/11 ans, la spécificité de notre maison d'édition étant la vulgarisation scientifique, ce n'est pas si facile à trouver :-)
La science doit être présente dans le roman soit par les personnages, soit par l'intrigue, soit par le thème, beaucoup de choses sont possibles, il faut juste l'envie d'écrire avec cette "contrainte".

Nina cherche une histoire qui se passerait dans une serre, proche d'une serre, avec une serre... Bref, Nina a envie de vert et de verre :-) Son book est ici, son FB là.



Marc vous propose de le retrouver sur sa page FB ou par email pour une éventuelle collaboration sur fond de clair de lune et de ciel étoilé...



Delphine a envie de parler des racines et du lien, du deuil et du souvenir, aux petits et, qui sait, aux plus grands aussi, avec ce texte court, façon poème. Si cela vous inspire, voici son contact et son site.

Dans les bras de Mamy

Dans les bras de Mamy, ça sent bon la lavande, la tarte aux pommes et les livres de contes qu'elle me lit pour m'endormir. Ca sent surtout l'amour, aussi beaucoup les rires.

Dans les bras de Mamy, il ne fait jamais froid, même quand c'est l'hiver et qu'on fait de la luge sur la grande colline derrière sa petite maison.

Dans les bras de Mamy, il y a toujours une place, même si mon frère et mes cousins s'y blottissent déjà. Ils n'ont ni début ni fin, les bras de Mamy, ils sont là, et c'est doux.

Dans les bras de Mamy, il y a des chatouilles, de grandes parties de rire, des histoires d'avant à n'en plus finir. Du temps où ma Mamy avait une Mamy. C'était bien avant moi, c'était avant papa, c'était avant maman, c'était il y a longtemps.

Dans les bras de Mamy, j'aime me réfugier quand j'ai eu un chagrin, ou quand je veux pleurer. Elle sait si bien se taire pour mieux me consoler.

Emmanuelle cherche un texte, un beau texte... et vous propose en attendant ce petit bonhomme un peu perdu. Retrouvez-la sur son book ou par email.


Sandrine imagine son histoire pour un album à partir de 4 ans, avec des illustrations abstraites, douces et poétiques, qui fassent rêver et qui ouvrent l'imaginaire... Si c'est pour vous, c'est ici.
Il est ou mon papa ?

Il est ou mon papa ?
Moi mon papa, je le connais pas. Je l'ai jamais vu. Un papa, j'en ai pas.
Maman, elle dit que papa, il sera toujours la. Mais, je le vois pas moi, mon papa...
Elle dit : il  est là avec toi, au fond de ton cœur. Mais moi, je ne vois rien et j'ai peur. Ce que je vois ,c'est qu'un papa, j'en ai pas.
Alors maman elle dit : ton papa, il est partout !
Ah bon?! Où ?
Maman, elle dit : écoutes ton cœur...
J'écoute, mais ce que j'entends, ce sont mes pleurs.
Maman, elle dit : regardes bien... Je regarde, mais je ne vois rien. Rien du tout !

Marie recherche une jolie histoire poétique ou rigolote pour son renard. Si vous avez ça dans votre stylo, faites-le-lui savoir :-)



Sabine n'a pas une, pas deux, mais trois propositions à vous faire ! Une galerie de princes différents, des animaux rigolos ou des voyages en mers inconnues...? Contactez-la pour en discuter.




Voici les 10 premières lignes d'une histoire de spaghetti signée Valérie. Si vous êtes curieux de lire la suite, demandez-lui !
« Filifin était un spaghetti qui voulait se différencier. Il en avait assez d'être un spaghetti parmi tant d'autres. Il voulait se distinguer, être reconnu pour ses particularités, ses envies, ses besoins.
Or, c'était clair. Chaque fois que la cuisinière préparait des spaghetti, elle ne se préoccupait pas de ceux qu'elle allait choisir, elle piochait dans le tas, et prélevait un certain nombre qu'elle faisait cuire ensuite dans la casserole.
Filifin réfléchit alors à plusieurs stratagèmes pour qu'il soit remarqué.
Il pensa d'abord à se faire maigrir pour être encore plus fin que ses collègues, mais il se dit qu'une différence de son tour de taille déjà fin, ne serait pas assez visible pour attirer l'attention de la cuisinière. Il fallait quelque chose de plus marqué.
Il se gratta la tige à la recherche d'une idée et pensa alors à se changer de position. En effet, les spaghetti étaient tous rangés en long, dans le même ordre, alors, s'il se mettait en travers, forcément, on s'en apercevrait et on le remarquerait. »

Corinne vous propose cette scène de toit et attends vos visites sur son blog, sa page FB ou dans sa boîte email :-)



Céline vous propose deux histoires (dont une de matous, notez que je soigne les relations de voisinages ;-) Contactez-la sur son email si l'une d'elles vous intéresse.

Une leçon pour Sacha

« Dans le petit village, par-delà les grands bois, vit Sacha, le chat pacha. Hiver comme été, dimanche et jours fériés, tout est fait pour que le gros matou ne manque de rien du tout : lait crémeux de la ferme toujours frais, croquettes moelleuses au poulet, coussins à volonté tout douillets, litière parfumée agglomérée. Bref, de l’avis général, Sacha le chat mène une vie de roi. »

C'est pourtant sans compter sur Soïzic, une petite chipie toujours prête à jouer de vilains tours à son minet. Mais Sacha n'est plus d'accord, après tout, il n'est pas une poupée ! Ainsi, un matin, il décide de fuir et de reprendre sa liberté. Mais la vie au grand air n'est pas de tout repos : Sacha doit affronter le froid, la faim, la peur et la solitude. Le minet se met donc bientôt à douter...

Le drôle de Noël de Scratch

« Aujourd'hui, c'est le 24 décembre. Dehors, la forêt s'est parée d'un épais manteau blanc. Scratch l'écureuil est aux anges : il adore jouer dans la neige ! Aussitôt, il enfile ses bottes fourrées et son épais bonnet gris puis court rejoindre ses amis. »

Tour à tour, Scratch propose une partie de boules de neige, une dégustation de marrons chauds ou encore une balade à traîneau, mais les animaux de la forêt sont tous occupés à préparer la grande veillée. Déçu, le petit écureuil s'éloigne, seul, dans la forêt. Durant toute la journée, il joue comme un petit fou à bord de son traîneau. Mais voilà que celui-ci chavire et patatras ! Scratch perd connaissance. À son réveil, la nuit est déjà tombée. Vite, il faut rentrer ! Mais c'est sans compter sur une rencontre inattendue avec une étrange créature...

Lou est artiste freelance. Elle vous propose ce marin rêveur, mais est aussi ouverte à d'aures projets, avec des auteurs, avec des éditeurs... N'hésitez pas à visiter son site et/ ou à la contacter.



Olivier nous envoie cet ourson trognon qui aimerait bien devenir le héros d'une histoire... La vôtre peut-être ?



Dominique vous propose l'histoire d'un lutin nommé Petit Mô qui veille à sa manière au bonheur du monde … Un jour, les villageois perdent leur joie de vivre. Petit Mô part à la recherche de la joie de vivre dans son village. Il va découvrir que l’horrible monstre Manfou a encore sévi...
Petit-Mô

Petit-Mô était un drôle de petit homme, pas plus haut que trois pommes, une sorte de lutin au visage rond avec de grands yeux bleus ouverts sur le monde. Il vivait à l’entrée d’un joli village situé dans le creux d’une colline. Pour maison, il avait choisi une souche de chêne qu’il avait aménagée simplement mais avec goût. Elle était située au bord d’un chemin de terre entre les herbes folles et les pâquerettes. Tout le monde connaissait Petit-Mô, et personne dans le village, au grand jamais, n’aurait déplacé la souche du vieux chêne dans laquelle il vivait.

Le matin, quand il se levait, il tirait le rideau de sa fenêtre et sortait sa tête. Alors il sentait la caresse parfumée du vent frais sur ses joues et saluait :

« Bonjour jolie brise ! »

Cécile recherche des coups de coeurs et des collaborateurs... Elle vous propose ses loups, mais promenez-vous sur son site, suivez-la sur FB et si une histoire apparait, n'oubliez pas de lui envoyer !



Alexandra alias Alexéli est illustratrice freelance depuis 2012. Dragon ou fée, c'est vous qui choisissez ! Vous pouvez aussi la retrouver sur sa page FB ou lui envoyer un mail




C'est le printemps, les arbres à bisous poussent sous la plume de Ginou qui se propose aussi de regarder vos books si le coeur vous en dit
"Il y a très longtemps, vivait un jardinier très méchant….
Un jour il trouva une drôle de petite graine ….
et à l’endroit même où il l’avait jetée, avait poussé un arbre
aux curieux fruits en forme de bisous…
 Il commença à les cueillir et à les distribuer autour de lui…..
plus il en donnait et plus il devenait gentil.

Plus les gens s’embrassaient et plus l’effet magique de l’arbre aux bisous se répandait :
 un bisou reçu pour un bisou donné…
 Aujourd'hui, il n’existe plus d’arbres à bisous, …

Françoise vit dans une jolie maison pleine de couleurs. Elle vous propose aujourd'hui cette image tirée d'une série sur les signes astrologiques, avec ce bout de chou triste, trise... Si vous avez une idée pour le consoler, envoyez-lui !



Un ouvrage nécessaire au sauvetage des doudous, signé Emmanuelle :-)
Conseil numéro 5 : Cacher Doudou

Lorsque tu comprends que le lavage de Doudou est devenu une menace sérieuse, et si tes tentatives pour raisonner tes parents n'ont pas fonctionné, il ne te reste plus qu'à lui trouver une bonne cachette. Arrivé à ce stade, une seconde d'inattention suffira à ton papa ou ta maman pour s'en emparer et le jeter dans la machine à laver.
Si tu fais la sieste, cache Doudou sous ton oreiller, ou encore mieux, sous tes fesses. Dans la journée, cherche un endroit bien secret où tes parents ne penseront pas à regarder : au fond de la caisse de legos, derrière l'armoire ou sous le matelas de ta petite sœur par exemple. Evite tout de même les cachettes qui le feraient sentir encore plus mauvais, comme derrière les toilettes ou sous tes chaussettes sales.

Éloïse se lance dans l'illustration, et ce sera tout schuss ! Si ça vous dit de la suivre, retrouvez son book ici ou son email là.



Qui aurait des images pour l'apprentie pirate d'Axelle ? Si c'est vous, le contact est ici !
— Plus tard, je serai pirate, comme toi Papa ! s’exclama soudain Elsa.
Son père s’étouffa avec son morceau de pain. Sa mère laissa tomber le saladier plein par terre. Benjamin, son petit frère, éclata de rire.
Elsa se vexa. Qu’y avait-il de drôle ? C’était normal de vouloir reprendre l’affaire familiale, non ? Quel idiot ce Benjamin !
Leur père toussait, rougissait. Leur mère lui tapotait le dos. Après l’avoir écartée d’un geste agacé, Papa se tourna vers Elsa. Sa moustache frémissait et son cou était écarlate. Elsa rentra la tête, ça n’annonçait rien de bien.
— Jamais tu ne seras pirate, ma fille ! hurla-t-il. File dans ta chambre !
Poursuivie par les ricanements de Benjamin, les « chéri calme-toi » de Maman et les hurlements de Papa, Elsa s’enfuit.

Marie vous propose pour presque-finir cette jolie famille de poissons bourrés de vitamines, ainsi que le lien de son site, de son FB et de un petit email.



Enfin, the last but not (ho que non) the least : le beau projet de mon amie Michela qui cherche une histoire pour ses haricots trop mimi... N'hésitez pas à lui envoyer un email !






C'est fini !! Enfin, ça commence pour vous ^_^ mais moi je vais me coucher. Un très beau beau printemps à tous et que vos projets deviennent réalité. (Parce que bon, les souhaits, ce serait trop facile, hein). Nouvelle tournée de bises et à vite :-)